Ecran solaire non comédogène — avis 2020 et meilleurs choix

0
483

Il arrive souvent qu’en voulant corriger un problème, l’on en crée d’autres. Principalement dans le domaine de la cosmétique, les conséquences peuvent réellement être fâcheuses, lorsque vous tombez sur le mauvais produit. Vous avez sûrement entendu parler de ces crèmes solaires qui finissent par causer de nombreux désagréments cutanés. Mais rassurez-vous, ceux que nous vous proposons dans notre comparatif ne vous créeront aucun désagrément ultérieur, nous avons veillé à cela.

Nous vous suggérons alors le meilleur écran solaire non comédogène 2020. C’est justement celui qui vous épargnera de l’acné et des comédons. Pouvez-vous reconnaître le meilleur sans vous faire duper par de fausses publicités ? Nous vous recommandons de jeter un coup d’œil sur nos meilleurs écrans solaires non comédogènes. Vous découvrirez aussi nos critères de choix et quelques recommandations pratiques pour protéger efficacement votre peau des rayons UVA et UVB.

Quels sont les critères de choix du meilleur écran solaire non comédogène ?

Lors du choix de votre écran solaire non comédogène, il faut vous assurer qu’il ne vous créera pas de problèmes d’acnés. Il faut surtout noter qu’il ne traite pas les boutons. Mais il ne vous en créera pas non plus. Pour cela, il y a des directives à suivre. C’est d’ailleurs ceux qui nous ont permis de sélectionner les meilleurs dans notre liste de recommandations.

La présence d’oxyde de zinc : vous pouvez vous fier à un écran solaire fait avec de l’oxyde de zinc. En effet, il est l’un des composants qui bloquent le mieux les rayons UV. Il fait également partie des composants les plus utilisés dans les crèmes solaires, lotions solaires ou même écrans solaires en poudre efficace. Aussi, il a la capacité d’hydrater la peau et lutte contre le vieillissement.

Le seul bémol avec cet ingrédient c’est que son utilisation peut vous laisser des films blancs désagréables sur la peau. C’est d’ailleurs lui qui a toujours été responsable de tout ce qu’on peut reprocher aux écrans solaires qui laissent un aspect désagréable à la peau. Cependant, la technologie a beaucoup évolué. Aujourd’hui, vous pouvez tomber sur des écrans solaires faits de dioxyde de zinc qui ne vous blanchiront pas la peau.

La présence de dioxyde de titane : ce composant est également un ingrédient naturel digne de confiance. Tout comme le précédent, il bloque efficacement les rayons solaires et possède des propriétés apaisantes et anti-âge. Cela ne laissera pas de « peinture blanchâtre » sur votre peau.

L’absence de l’oxybenzone : nous vous suggérons de vous tenir éloigné des produits cosmétiques fabriqués avec de l’oxybenzone. Quoi qu’efficace il peut être, ce composant risque de vous entrainer de sérieux désagréments hormonaux. Nous sommes sûrs que cela vous déplaira.

L’absence de parabène : de recettes études ont prouvé qu’il était un facteur à haut risque de cancer et de perturbation hormonale. C’est pour cette raison que cet ingrédient est interdit dans l’UE. Cependant, le Food and Drug administration n’a pas encore tranchée sur la question.

L’inscription « non comédogène » : cela représente la certification que le produit ne vous créera pas de boutons et de comédons. Cela est possible grâce à ses propriétés de légèreté et sa capacité de parfaite infiltration dans la peau. Ainsi, l’écran solaire non comédogène n’obstruera pas vos pores et ne vous entrainera pas des éruptions cutanées.

L’inscription « large spectre » : la plupart des gens se méfient vraiment des rayons UVA qui peuvent pénétrer dans les couches internes de la peau. C’est déjà bien. Pourtant, ce n’est pas une raison pour négliger les rayons UVB qui peuvent ne restent que dans les couches externes de la peau. Tout comme les UVA, ils sont source de cancer. C’est pour cette raison que vous devriez choisir un écran solaire qui porte l’indication « large spectre » : c’est-à-dire qu’il bloque aussi bien les UVA que les UVB.

Le Facteur de Protection Solaire (FPS) : Il s’agit du degré de protection de l’écran solaire contre les rayons. Nous vous recommandons de choisir un FPS élevé supérieur à 30 afin d’avoir la garantie de bloquer convenablement les rayons.

Pourquoi et comment devriez-vous utiliser un écran solaire ?

De nombreuses personnes ne sont pas averties des impacts néfastes des rayons solaires sur la peau. En effet, leurs conséquences peuvent partir des plus bénignes aux plus graves. Les peaux exposées aux rayons UV peuvent donc connaitre des problèmes tels que les irritations, les brulures, les rides, la sécheresse cutanée et même le cancer. C’est pour cette raison qu’il est capital de se servir d’un écran solaire et de l’utiliser partout sur le corps. Aussi vous devriez savoir que son utilisation n’est pas conditionnée par le temps qu’il soit ensoleillé ou non. Même quand il gèle, les rayons solaires sont toujours présents et redoutables.

Conclusion

Nous espérons que vous avez parcouru avec attention nos critères de choix de même que nos recommandations pour avoir le meilleur écran solaire non comédogène. Vous en avez absolument besoin pour protéger le corps de tous les torts que pourraient lui causer les rayons ultra-violets. Veillez à l’utiliser en tout temps et à tout moment. En effet, ces rayons néfastes sont de permanence qu’il fasse soleil ou qu’il gèle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here